Des modèles déjà obsolètes 

A l’ère de la transformation digitale, l’utilisateur est en permanence noyé sous l’information et il devient de plus en plus compliqué de capter son attention. Plusieurs méthodes de marketing digital sont en perte de vitesse, on peut notamment citer les campagnes d’emailing de masse, les utilisateurs prennent de moins en moins la peine d’ouvrir ces emails publicitaires reçus par dizaines chaque semaine. Il en va de même pour les bannières publicitaires classiques et les pop-ups qui ont accompagné notre navigation pendant des années, aujourd’hui neutralisées par l’explosion des softs de blocages publicitaires comme AdBlock. Tous ces modèles sont désormais obsolètes et de nouvelles stratégies doivent être mises en place afin de se démarquer et de susciter l’intérêt de l’utilisateur.

 

L’expérience client, enjeu central du marketing digital 

Face à cette multiplication des contenus non ciblés, les attentes des consommateurs ont changé. Ces derniers vont naturellement se tourner vers les contenus les plus pertinents, la notoriété de marque n’est donc plus suffisante pour communiquer. Les annonceurs doivent s’adapter à cette nouvelle façon de penser des consommateurs pour leur proposer une expérience personnalisée en fonction de leurs besoins, le but étant de générer un maximum d’engagement.

 

Le machine-learning : l’intelligence artificielle au service du marketing digital

Avec l’explosion des réseaux sociaux et des technologies liées au big-data, les entreprises possèdent désormais un nombre impressionnant d’informations au sujet des utilisateurs. La problématique étant de pouvoir traiter au mieux ces données afin de proposer l’expérience la plus immersive possible au consommateur et lui donner l’impression d’un service entièrement personnalisé. Le machine-learning est une tendance très prometteuse et de plus en plus convoitée par les entreprises : des logiciels et bots utilisant des technologies d’intelligence artificielle vont permettre d’analyser le comportement des utilisateurs afin d’humaniser au maximum la relation client en optimisant les actions commerciales pour combler au mieux les attentes du consommateur. Preuve que les grands groupes s’intéressent de très près à cette technologie : Apple a racheté pour 200 millions de dollars la start-up Turi spécialisée dans le machine-learning.

 

Le mobile, canal incontournable du marketing digital de demain

Le e-commerce connait une croissance estimée à près de 42% sur smartphone et 45% sur tablette (panel GFK consumer choices) en 2016, les budgets alloués pour l’amélioration des sites mobiles et le développement des applications ont nettement augmenté cette année. C’est un média puissant et l’outil idéal pour personnaliser l’expérience d’un utilisateur en fonction de ses habitudes, de ses gouts ou encore de sa localisation (voir notre article sur Pokémon GO et l’utilisation du modèle drive-to-store), il est à l’avenir le canal privilégié pour atteindre le consommateur.

 

Vers un native advertising omniprésent

Dans un contexte publicitaire en pleine mutation, avec le développement du machine learning et la croissance de la navigation web sur les smartphones, le marketing digital de demain placera le consommateur au centre de la publicité et lui proposera l’expérience la plus adaptée : on parle de native advertising. Divertir le consommateur, créer un lien humain, s’intégrer sans gêner la navigation et susciter l’intérêt pour la marque en sont les principaux enjeux. Nul doute que cette tendance risque d’agiter le monde du marketing digital dans les mois à venir.