Un démarrage difficile

La réalité augmentée a connu une popularité croissante ces dernières années. Pourtant, ce concept ne date pas d’hier : En 1968 déjà, Ivan Sutherland effleurait cette technologie grâce à un appareil baptisé « The Ultimate Display ». Cette machine permettait de visionner un cube 3D en fil de fer accompagnant les mouvements de tête, transposé sur l’environnement de l’utilisateur, à travers un casque de vision transparent. Bien que très limité à l’époque, le prototype signe alors les prémices de cette technologie. La réalité augmentée s’est ensuite timidement développée dans les années 2000, un des rares succès populaires notables de cette technologie fut la sortie de l’EyeToy sur la console Playstation. Grâce à une caméra, ce jeu affichait votre image sur le téléviseur et vous permettait d’interagir avec des éléments virtuels. L’expérience proposée par l’EyeToy ne fit pas pour autant décoller la réalité augmentée, qui demeura une technologie délaissée par le grand public encore plusieurs années.

 

image-2

Ivan Sutherland et l’Ultimate Display

 

Une démocratisation des supports

Avec l’arrivée des smartphones ainsi que la multiplication des objets connectés, la réalité augmentée est aujourd’hui en passe de s’installer durablement dans notre vie quotidienne. Le nombre d’applications utilisant cette technologie ne cesse de croître et les géants du web et du digital misent énormément sur la réalité augmentée, certains travaillent d’ailleurs sur des périphériques entièrement dédiés. On peut par exemple citer Snapchat qui a décidé de lancer ses propres lunettes connectées et qui utilise déjà la réalité augmentée à travers ses célèbres filtres animés. Microsoft s’est aussi positionné sur cette technologie avec son casque HoloLens permettant d’afficher et de manipuler des objets 3D immergés dans un environnement réel avec une précision déconcertante. Récemment nous apprenions que le géant coréen Samsung travaille sur un prototype de lentilles de contact connectées, ce qui n’est pas sans rappeler la série tv Black Mirror. La frontière entre fiction et réalité n’a jamais été aussi étroite.

 

toby-kebbell-on-black-mirror

Les lentilles connectées de la série « Black Mirror », bientôt une réalité.

 

Un véritable enjeu pour les marques

L’envergure de ces projets et les budgets alloués démontrent les enjeux d’avenir que représentent cette technologie pour les grands groupes. D’après une étude de Digi-Capital, le marché de la réalité augmenté pourrait atteindre 120 milliards de dollars de revenus en 2020. Avec le succès fulgurant de Pokémon Go, l’éditeur de jeu mobile Niantic a montré à ses concurrents l’impact et les possibilités offertes par cette technologie auprès du grand public, notamment en matière de drive-to-store (voir notre article « Quand les marques capturent le phénomène Pokémon GO »). Les marques sont désormais à la recherche du modèle économique le plus pertinent pour pouvoir exploiter pleinement le potentiel de la réalité augmenté et apporter une réelle alternative aux modes de consommation traditionnels.

 

mcdo

Au Japon, McDo teste le drive-to-store avec Pokémon GO

 

Renouveler l’expérience d’achat

L’ère numérique a bouleversé nos habitudes d’achats et a placé l’expérience au centre des nouvelles attentes des consommateurs. Dans ce contexte, la réalité augmentée devient un levier marketing incontournable, et ce pour plusieurs raisons. L’interactivité et l’immersion proposée par cette technologie vont apporter un réel accompagnement pour le consommateur et par conséquent, une création de valeur supplémentaire. Par exemple : un magasin d’ameublement pourra vous proposer de simuler un modèle 3D de ses meubles, entièrement intégrés dans votre salon et visibles sous tous les angles grâce à votre smartphone : une réelle plus-value dans la décision d’achat. Au sein des magasins, la réalité augmentée pourra guider l’utilisateur à travers les rayons afin de trouver plus rapidement le produit adapté à ses besoins, lui proposer tous les modèles et les couleurs disponibles. En bref, l’accompagner de A à Z dans le processus d’achat et lui apporter un confort inégalable. Les possibilités sont nombreuses et les marques et annonceurs travaillent actuellement pour concevoir au mieux l’expérience de consommation de demain.

 

ikea

Le suédois Ikea, précurseur dans l’utilisation de la réalité augmentée.